« Réflexion sur la recomposition des écoles dans le SARTHE, Marietta KARAMANLI fait valoir la nécessité d’un diagnostic partagé, d’une organisation qui fonctionne hors des menaces de fermeture ponctuelle des classes et puisse bénéficier de moyens suffisants ou supplémentaires si besoin est »

le vendredi 2 décembre 2016

Début novembre j’ai saisi le directeur des services départementaux de l’Education Nationale sur les inquiétudes (et que j’ai pu partager) qu’a fait naître la publication dans la presse locale d’un (...)

0 | 25