Marietta KARAMANLI défend l’école maternelle et demande au Gouvernement des mesures pour améliorer l’accueil des enfants dès l’âge de deux ans

vendredi 14 août 2009

J’ai posé une question écrite au ministre de l’Education Nationale en m’inquiétant de la priorité que semble donner le gouvernement aux jardins d’enfants structures payantes face aux école maternelles du service public.
Le ministre X. DARCOS, anciennement à l’Education, avait tenu en juillet 2008 des propos significatifs de sa méconnaissance de l’école estimant que les enseignants d’école maternelle avaient pour activité « essentiellement de faire faire des siestes à des enfants ou de leur changer les couches ».
L’école maternelle Française est enviée par les Etats Unis qui songent à s’en inspirer ; les études montrent en effet que c’est très jeunes que les enfants acquièrent des capacités à apprendre et que l’école maternelle peut permettre de mieux distribuer cette capacité à tous les enfants.
J’ai demandé au ministre des mesures pour améliorer l’accueil en nombre, en durée (matin et après-midi) et en qualité des enfants à partir deux ans.

Retrouvez ici le texte intégral de ma question écrite parue au Journal Officiel.

« Mme Marietta KARAMANLI attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur l’accueil à l’école maternelle des enfants à partir de deux ans.

L’école maternelle est aujourd’hui considérée comme une part normale du cursus des élèves. Les enfants y développent leurs facultés fondamentales, perfectionnent leur langage et commencent à découvrir l’univers de l’écrit, celui des nombres et d’autres domaines d’apprentissage. Permettre de vivre une première expérience scolaire réussie est l’objectif majeur de l’école maternelle.

Le projet de création de jardins d’enfants qui sont des structures payantes (dont la coà»t est supporté par les parents) à mi-chemin entre la crèche et l’école ouvertes aux enfants au même âge pose la question de la priorité donnée aux écoles maternelles et donc des moyens éducatifs et financiers qui leur sont accordés pour accueillir dès deux ans les enfants.

Elle lui demande donc de bien vouloir lui préciser quel est l’évolution du taux d’accueil des enfants de 2 ans à l’école maternelle depuis 2000 et de lui indiquer quelles mesures le gouvernement entend prendre pour améliorer l’accueil en nombre, en durée (matin et après-midi) et en qualité des enfants à partir deux ans.
 »