Marietta KARAMANLI demande des mesures en faveur des étudiants les plus modestes pour faire face au coà»t de la rentrée universitaire

lundi 6 septembre 2010

Dans une question écrite à paraître au Journal Officiel, j’ai interrogé la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche sur le coà»t de la rentrée universitaire notamment pour les étudiants plus modestes.
L’augmentation des dépenses (entre 2,5 et 3,3 %) pour cette rentrée serait près de deux fois supérieure à l’inflation telle que constatée (+ 1,7 %) et serait due notamment à l’augmentation des loyers tant à Paris qu’en province.
Je lui demande des mesures en faveur des étudiants face aux hausses de prix de la vie ainsi relevées.

Mme Marietta KARAMANLI attire l’attention de Madame la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche sur le coà»t de la rentrée universitaire notamment pour les étudiants plus modestes.
Selon les deux plus grandes organisations représentatives d’étudiants le coà»t de la rentrée universitaire 2010 augmenterait entre 2,5 % et 3 ,3 %.
Cette augmentation serait près de deux fois supérieure à l’inflation telle que constatée (+ 1,7 %) et serait due notamment à l’augmentation des loyers tant à Paris qu’en province, cette dépense représentant en moyenne 40 % de la dépense totale des étudiants et de leurs familles.
Cette situation est d’autant plus difficile que la décision du gouvernement de demander aux étudiants de choisir entre l’aide au logement et la demi-part fiscale à laquelle peuvent prétendre leurs familles conduit de fait à une diminution de l’aide aux familles pour la poursuite d’études universitaires.
Elle lui demande donc d’une part comment a été évalué l’impact de cette baisse de l’aide aux étudiants (nombre d’étudiants et de familles touchées, montant moyen et médian de la baisse de l’aide ainsi réalisée, montant moyen et médian des revenus familiaux concernés€¦) et d’autre part quelles initiatives et mesures le gouvernement entend prendre pour augmenter l’aide réelle aux étudiants face aux hausses de prix de la vie ainsi relevées.