Retour sur la visite au Mans de Constantin COSTA-GAVRAS à l’invitation de Marietta KARAMANLI, " Un cinéaste d’exception pour le renouveau d’un collège du quartier des Sablons au Mans"

lundi 29 août 2011

A mon initiative le cinéaste, internationalement connu, Constantin Costa GAVRAS est venu au Mans, le 30 juin dernier, pour soutenir le projet « Pôle d’excellence cinéma-audiovisuel » proposé par l’équipe enseignante et la direction du collège Val d’Huisne.
Si les locaux du collège ont disparu dans un terrible incendie, il y a quelques mois, les élèves, leurs enseignants et le principal ont maintenu le cap et entendent faire de ce collège de quartier populaire un modèle avec une filière d’excellence.
Ancienne enseignante de ce collège, attachée aux élèves et à leurs familles, engagées auprès de mes anciens collègues et des nouveaux, j’ai souhaité accompagner ce projet né d’une volonté commune, faire de ce collège, un établissement qui donne envie d’y aller, envie d’y étudier, envie de poursuivre ses études et de les réussir !

Un point de départ
A la rencontre du 30 juin participaient également Mme le Proviseur du Lycée de Bellevue et les professeurs des classes « cinéma » ainsi que Monsieur l’Inspecteur d’Académie.
Cette rencontre a été l’occasion d’un débat « libre » et riche.
Tout d’abord, Constantin COSTA-GAVRAS a rappelé qu’il était attaché à des projets et notamment en faveur des jeunes.
Il a mentionné que la Cinémathèque dont il est le président, accueille 45 000 jeunes par an et même des jeunes venant du monde entier.
D’emblée il a précisé que ce projet était un projet qui ne devait pas donner de fausses idées aux élèves à savoir qu’ils deviendraient tous devenir cinéastes.
Il a redit l’importance pour lui d’apprendre à lire les images, avec tout ce que cela suppose de rigueur et d’intelligence des situations, des hommes et femmes et des techniques de narration et de réalisation.
Monsieur l’Inspecteur d’Académie a, de son côté, rappelé le « rôle » qu’il entendait jouer dans ce projet en prenant une comparaison qui s’impose lorsque l’on parle de cinéma, celui du producteur. Tout comme le producteur, s’il accepte de donner les moyens, il doit veiller à la bonne utilisation de ceux-ci ainsi qu’aux résultats du projet.
Le projet
Le projet est celui d’un projet pour les tous les niveaux de la 6ème à la 3ème autour du cinéma avec une ouverture sur la musique et le texte, et toutes les disciplines utiles. Atelier en 6ème, regroupement dans une classe en 5ème, découverte des métiers en 4ème, , réalisation d’un court métrage de fiction en 3ème...
Parallèlement un travail commun réunira les équipes enseignantes des deux établissements.
Le projet du collège ne sera pas "redondant" avec celui du lycée notamment pour les élèves qui passerait du collège vers l’option de ce lycée.
L’ouverture des activités est prévue pour la rentrée 2012.
Quelques conseils en plus
Constantin Costa GRAVASa incités les enseignants à présenter aux élèves des films dits « muets » car là tout a été fait. Les films de Charlie CHAPLIN tels « Les Temps Modernes » traitent de questions actuelles comme celle de la pauvreté, du chômage€¦ mais c’est toujours plein d’optimisme.
Le point central est de travailler ensemble et simultanément le contenu et la forme. L’un ne peut aller sans l’autre.
De plus il faut aussi s’interroger sur le "pourquoi" ?
Il y a une nécessité d’avoir des clés de compréhension de notre époque.
Le cinéma a recours à un grand nombre de métiers.
Par exemple, le montage est une véritable atelier d’écriture des images. Le cinéma est un langage qu’il faut apprendre tout comme enfant nous avons appris à lire...
Un prélude...
Constantin Costa-Gavras a d’ores et déjà indiqué qu’il reviendrait au Mans pour suivre ce collège, ce projet et qui sera une passerelle importante pour les élèves et les enseignants.
Quelques jours après j’ai rencontré Jean-Marie GEVEAUX, Président du Conseil général de la Sarthe qui, lui aussi, a apporté son soutien au projet en accordant des moyens matériels permettant le démarrage de l’activité.
Que tous ceux qui ont donné leur accord, apporté leurs idées, contribué par leur disponibilité soient, ici, remerciés...pour les jeunes, le collège, le quartier, l’éducation et la culture...
Je leur en suis reconnaissante.
Marietta KARAMANLI

Quelques photos de la venue de Constantin COSTA-GAVRAS au Mans le 30 juin 2011
A cette occasion il a pu, grâce aux Cinéastes, présenter et discuter avec un public nombreux et intéressé son film Eden à l’Ouest.
Il a aussi signé le livre d’Or de la Ville du Mans accueilli par son Maire, Jean-Claude BOULARD.
Il a aussi participé au décrochage de l’affiche demandant la libération des journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, ceux-ci ayant été libérés la veille de sa venue.

Costa-Gavras aux côtés de Marietta KARAMANLI

Constatin Costa-Gavras répondant aux questions des enseignants et des élèves

Le cinéaste et Monsieur l’Inspecteur d’Académie

Le cinéaste en visite dans les studios de Radio-Alpa

Constantin Costa-Gavras reçu par Le Maire et la municipalité du Mans

Un cinéaste engagé aux côtés de ceux qui parlent au nom de ceux qui ne peuvent le faire...pour fêter la libération des deux journalistes retenus en otages en Afghanistan !