Marietta KARAMANLI "Zone prioritaire de sécurité sur Le Mans, une très bonne chose pour nos quartiers"

mercredi 5 décembre 2012

Mi-novembre le gouvernement a annoncé la création de 49 nouvelles zones de sécurité prioritaires (ZSP), des territoires où en fonction de certains critères d’évolution et d’évaluation de la délinquance seront prioritairement affectés les 500 postes annuels supplémentaires de policiers et de gendarmes (2 500 ans sur la législature).
Le Mans en fait partie.
Préalablement j’avais valoir son dossier auprès du Ministre de l’Intérieur et obtenu qu’il fasse l’objet d’un examen attentif.
J’ai, à la suite de la décision ministérielle, fait part de ma satisfaction.

Marietta Karamanli aux côtés de Manuel Valls en mars dernier lors de sa venue à Savigné-L’Evêque

"C’est une très bonne chose, car ce sont des territoires qui ont besoin d’effectifs  », s’agissant notamment des quartiers des Sablons et des Ronceray-Glonnières tous deux situés au Mans dans la 2ème circonscription.
Je participerai au groupe de travail mise en place sur le suivi des ZSP afin d’en faire l’analyse et de voir les évolutions à apporter. Concernant le classement du Mans dans une telle zone, j’ai estimé et je continue d’estimer que ce n’est pas parce que Le Mans est une ville globalement très calme, qu’il il ne faut pas prévenir et empêcher toute évolution négative et traiter les difficultés existantes.
J’avais déjà interrogé par une question écrite, parue au journal officiel le 15 septembre dernier, le ministre en attirant son attention sur la nécessité de prendre en compte dans de telles zones une délinquance qui, « bien que récente peut devenir assez vite récurrente sans que les statistiques annuelles n’en rendent compte...(pensant) notamment aux violences acquisitives dans certains quartiers ou centres villes. Dans ces conditions, une réponse rapide détruisant les groupes délinquants ou empêchant les bénéfices des délits de servir à constituer des ressources ou des bandes serait nécessaire tout en restant localisée et circonstanciée. »
Mes interventions ont été entendues et devront être concrétisées dans les mois et années à venir.
Marietta KARAMANLI