Marietta KARAMANLI demande que les intérêts de la dette publique et sociale payés par les français soient mieux suivis et connus de tous les Français

mercredi 5 juin 2013

Dans une question écrite parue au Journal Officiel du 21 mai 2013, j’ai interrogé le ministre du budget sur l’endettement des administrations publiques et en particulier de l’État.
Selon plusieurs sources l’encours de la dette négociable de l’État en France était de 921 milliards d’euros fin 2007, de 1 386 milliards d’euros fin 2012 et de 1 420 milliards d’euros fin mars 2013.
J’ai demandé au ministre de m’indiquer le montant estimé de la charge de la dette et celui des seuls intérêts payés par les administrations publiques, en distinguant l’État, les collectivités locales et la sécurité sociale depuis plusieurs années.
J’ai demandé que ce que nous coà»tent les intérêts de la dette accumulée depuis plusieurs années.
Selon moi il est nécessaire de suivre de façon plus précise et distincte les intérêts à payer par l’ensemble des administrations publiques et notamment de l’État et à donner connaissance des données correspondantes chaque année aux Français.

14ème législature
Question N° : 26773 de Mme Marietta Karamanli ( Socialiste, républicain et citoyen - Sarthe ) Question écrite
Ministère interrogé Budget
Rubrique > finances publiques, dette publique, intérêts à payer. perspectives
Question publiée au JO le : 21/05/2013 page : 5200
Date de changement d’attribution : 28/05/2013

Texte de la question

Mme Marietta Karamanli attire l’attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances, chargé du budget, sur l’évolution de l’endettement des administrations publiques et en particulier de l’État.
Selon les données de l’agence France trésor, l’encours de la dette négociable de l’État était de 921 milliards d’euros fin 2007, de 1 386 milliards d’euros fin 2012 et de 1 420 milliards d’euros fin mars 2013. }
Le montant de la charge à payer pour l’État était estimé au moment de la discussion du projet de loi de finances pour 2013 à 47 milliards d’euros pour l’année présente.
Il semble que les données de la statistique publique ne permettent pas de connaître le montant exact des intérêts payés chaque année au titre de la dette des administrations publiques.
Elle souhaite connaître le montant estimé de la charge de la dette et celui des seuls intérêts payés par les administrations publiques, en distinguant l’État, les collectivités locales et la sécurité sociale, depuis les années 1980 puis à compter de 2002.
Elle souhaite savoir s’il ne conviendrait pas de suivre de façon plus précise et distincte les intérêts à payer par l’ensemble des administrations publiques et notamment de l’État et à donner connaissance des données correspondantes chaque année aux Français.

Texte de la réponse