Marietta KARAMANLI "Face aux crimes lâches et barbares du 13 novembre, la nécessité de protéger les Français et la France, de garder notre raison, et de rester unis et vigilants"

dimanche 15 novembre 2015

Face aux crimes lâches, la nécessité de protéger les Français et la France, la lucidité de rester unis et vigilants
D’abord c’est un choc.
Un choc face aux crimes barbares.
Il y a toutes ces vies qu’on a enlevées, qu’on a brisées et qu’on a réduites au nom de la haine et du fanatisme.
Mes premières pensées ont et restent aux nombreuses victimes, décédées, blessées, ou choquées.
Elles vont aussi aux forces de secours, de police et d’armée intervenues et en alerte.
Après il y a les mesures de sécurité et de poursuite des assassins prises sans délai par le chef de l’Etat, le gouvernement et auxquelles la population est appelée à contribuer par sa prudence et sa vigilance.
Il y a aussi l’action sur le moyen terme qui doit être menée, déployée pour enrayer cette menace nouvelle dans ses formes qui vise à mettre en scène la violence pour créer la peur.
Ces terroristes existent en tuant…
Il faut face aux dramatiques évènements garder raison car c’est notre raison, notre organisation sans faille et efficace, nos valeurs qui l’emporteront à la fin.
C’est une forme de guerre larvée et horrible qui est menée contre notre pays, nos institutions, nos principes.
Il ne peut y avoir de liberté et de repos pour ceux qui tuent, il ne peut y avoir de répit dans cette lutte.
La France mais aussi l’Europe doivent lutter ensemble.
Cette semaine à l’Assemblée je ferai une communication sur les moyens à mettre en œuvre en Europe pour lutter contre le terrorisme, le trafic des armes, l’endoctrinement du radicalisme religieux.
Chacun, à sa façon, peut et doit contribuer à prendre soin des autres et à lutter contre des idéologies porteuses de violences meurtrières au nom d’un projet totalitaire.
Fidèlement
Marietta KARAMANLI

Notre République et sa devise “Liberté, égalité, fraternité”