Marietta KARAMANLI présente ses voeux aux Sarthois et aux Manceaux

vendredi 1er février 2008

Près de 1200 personnes, élus, représentants des associations ou citoyens, ont participé aux vÅ“ux de Marietta KARAMANLI qui, cette année, proposait deux rencontres conviviales au MANS pour marquer le début d’année. la première le vendredi 18 janvier à la salle Jean Moulin et la seconde le samedi 19 aux Saulnières.

Chacune de ces rencontres a donné lieu à un spectacle de qualité, pour l’un, la CHORALE des RETRAITES CHEMINOTS, CHORALINE, chorale de SAINT-MARS LA BRIERE, et KOMBO, compagnie de danse championne de France de HIP HOP, et pour l’autre le groupe KREPOSUK, groupe Folk Rock.
Que l’ensemble des participants soit ici remercié.

Voici les principaux extraits des vÅ“ux de Marietta KARAMANLI à cette double manifestation

VÅ“ux à la circonscription vendredi 18 janvier

« Je commencerai cette rencontre amicale par vous souhaiter à toutes et à tous une nouvelle année pleine de bien être€¦
Mais vous me connaissez je ne m’arrêterai pas là€¦je serai plus exigeante€¦
Je formulerai un triple vœu
-  un vÅ“u de responsabilité,
-  un vÅ“u de défense et de proposition,
-  enfin un vÅ“u de reconnaissance de chacun.

Tout d’abord, un vÅ“u de responsabilité :
Simone de Beauvoir , la philosophe écrivain, compagne de Sartre, disait que l’homme ou la femme politique est celui ou celle qui pense l’avenir de tous.
Ce qui le différencie du politicien ou de la politicienne qui pensent, eux, à leur avenir personnel€¦
Il me semble que ceux qui proposent l’avenir doivent être responsables ; si ce qu’ils ont proposé ou promis ne se réalise pas conformément à ce qu’ils ont dit€¦ils doivent l’admettre !
Ce principe simple, il faut qu’il trouve à s’appliquer partout€¦la culture du résultat chère à notre Président doit s’appliquer à tous !
- si le pouvoir d’achat n’augmente pas ce n’est pas de la faute de ceux qui ne consomment pas assez,
- si les retraites n’augmentent pas ce n’est pas la faute des retraités qui auraient trop de droits,
- si les entreprises n’embauchent pas ce n’est pas la faute du Code du Travail,
- si les entreprises n’exportent pas assez ce n’est pas la faute des salariés français qui ne travailleraient pas assez,
Cette situation est bien de la responsabilité de celui et de ceux qui ont dit qu’ils iraient « chercher de la croissance avec les dents » et qui, faute de résultat, disent que ceux qui n’ont rien n’ont rien fait pour l’avoir€¦
€¦A l’inverse, pour celui qui a promis et qui obtient pour tous ce qu’il a dit€¦il faut lui en rendre la responsabilit逦
Vous le voyez le principe de responsabilité c’est simple comme la culture de résultat !
Cela va de soi mais c’est mieux en le disant !
Voici pour mon premier vÅ“u !

Mon second vÅ“u est un voeu de défense et de propositions.
Devenue députée, j’entends comme je l’ai fait pendant les 6 premiers de ce mandat vous défendre et proposer chaque fois que je le peux des solutions pratiques faites de justice et d’efficacit逦.En physique ? il existe une loi de la pesanteur qui fait que le poids ramène les corps vers le bas !
Les conservateurs diront « on ne peut modifier ce qui s’impose à nous ».
Les irréalistes diront « nous n’avons qu’à faire comme nous voulons ».
Comme vous, je pense que la loi de la pesanteur est une réalité mais que l’invention du progrès c’est justement de trouver les plans de la machine qui s’élève et qui vole !
Cela peut demander du temps.
Mais chaque fois qu’à l’Assemblée je m’oppose en disant
-  une autre solution est meilleure,
-  une autre façon technique peut être expérimentée,
-  « la machine » doit être plus légère et être moins gourmande,
-  « la machine » doit accueillir plus de monde,
-  « la machine » doit mieux répartir son poids,
-  « la charge du carburant » doit être mieux partagée entre les voyageurs,
-  progressivement je définis (pas moi toute seule évidement !) la machine qui vole !
Et c’est ce que je fais chaque semaine à l’Assemblée Nationale avec votre concours, vos demandes, vos idées€¦

Mon troisième vÅ“u, et dernier vÅ“u, est un vÅ“u de reconnaissance
L’Empereur romain JUSTINIEN affirmait que « la Justice est la constante et perpétuelle volonté de rendre à chacun son du ».
15 siècles après son propos est toujours exact !
Les gens n’agissent pas seulement par intérêt ou par altruisme€¦ils agissent aussi
- pour être respectés,
et pour que
- ce qu’ils sont (leurs origines, leur parcours,€¦),
- ce qu’ils font (professionnellement, en formation,€¦)
- ce qu’ils veulent devenir€¦
soit reconnu comme tel
soit admiré par les autres.
Je formule donc, ici, le vÅ“u que chacun ait la reconnaissance qu’il souhaite et mérite et que la reconnaissance de chacun soit une force pour tous.
A chacun et à tous une très bonne année 2008.

VÅ“ux au canton le samedi 19 janvier 2008

Je souhaite commencer cette rencontre amicale en vous souhaitant à toutes et à tous une nouvelle année pleine de bien être.
J’irai au-delà en formulant, ici, un voeu de bonnes réalisations.
Notre canton a changé et continue de changer.
Les réalisations des communes le composant sont nombreuses et bienvenues :
-  rénovation des centres bourgs,
-  services sociaux en faveur des familles comme celui de la garde des jeunes enfants,
-  activités culturelles et sportives diverses,
-  amélioration des communications.
Comme le disait Epictète
« le changement ce n’est pas pour ne plus être mais pour devenir ce qui n’est pas encore ».
C’est donc préparer l’avenir.

Pour l’avenir de notre canton, je citerai trois priorités : l’amélioration des déplacements, la qualité de l’environnement et l’encouragement à la vie associative et au bénévolat.
L’amélioration des transports : le dédoublement de la comme rocade vers Coulaines est en cours ! et heureusement dirai je !. J’ai, une nouvelle fois, sollicité l’Etat pour qu’il autorise l’utilisation des autoroutes en voies périurbaines.
Par ailleurs je soutiens le projet d’installations de protections phoniques au long des voies les plus rapides.
Parallèlement, j’ai demandé à l’Etat qu’il programme effectivement la suppression du PN 110 sur la commune de la Chapelle Saint Aubin et son remplacement pour un ouvrage souterrain.
Enfin, le tramway constitue une avancée essentielle à partir de laquelle d’autres progrès peuvent être envisagés.
Il y a 10 ans lors de ma première élection, j’avais émis l’idée du « tram train » c’est-à-dire d’une possible connexion des réseaux de train et de tram en vue d’allonger les dessertes et de revitaliser certaines voies. Cette idée sera demain encore plus d’actualité.

La solidarité au quotidien :
Là, les priorités affirmées restent de même nature que celles déjà exprimées non parce qu’on n’y a pas répondu mais simplement parce que les besoins augmentent !
Je citerai ainsi :
- un logement abordable et de qualité,
- plus de places pour les personnes âgées sur Le Mans et son agglomération, plus de places accessibles financièrement, et un accueil plus médicalisé quand c’est nécessaire.
Je citerai enfin l’encouragement à la vie associative et au bénévolat
Un grand nombre de services culturels, la plupart des activités sportives, l’animation des communes et des villages souffrirait s’il n’y avait pas de groupements et d’associations pour faire émerger et répondre aux besoins ?

Mon troisième vÅ“u, et dernier vÅ“u, est un vÅ“u d’écoute
Plutarque un moraliste qui vivait il y a 2 000 ans affirmait que « le commencement de bien vivre c’est de bien écouter ».
20 siècles après son propos est toujours exact !
Les gens n’agissent pas seulement par intérêt ou par altruisme€¦ils agissent aussi pour être entendus et respectés,
J’essaie chaque jour de le faire comme élue€¦mais aussi comme maman et comme compagne !
Je formule donc ici le vÅ“u que chacun ait la capacité d’écouter et le plaisir d’être entendu par les autres.

A chacun et à tous une très bonne année 2008.

Marietta KARAMANLI