Marietta KARAMANLI reprend l’idée d’une classe de CM 2 d’une école publique du quartier des Sablons au MANS de créer un livret de la citoyenneté et demande l’appui du ministre pour la mettre en Å“uvre

dimanche 8 novembre 2009

Une classe d’une école élémentaire avait fait, dans le cadre du quinzième parlement des enfants, une proposition visant à créer un livret de la citoyenneté pour sensibiliser les enfants et les adultes « à leur rôle de citoyen averti ».
Au moment où on parle de ce qu’est la Nation, j’ai souhaité mettre en évidence la volonté et le souhait des plus jeunes de mettre en avant la citoyenneté en rappelant les droits fondamentaux et les engagements que nous devons avoir pour les mettre en Å“uvre. Une belle idée pour laquelle j’ai demandé le soutien du ministre de l’éducation nationale et du ministre de l’Intérieur dans le cadre de l’affirmation des valeurs de la République et de la citoyenneté.

Retrouvez le texte de ma question écrite.
Au terme de cette procédure, le(s) ministre(s) concerné(s) est (sont) normalement tenu(s) de répondre dans un délai de deux mois.
Il convient néanmoins, ici, de préciser que ce délai peut être plus long.
Vous pourrez consulter la question et la réponse à venir du Ministre sur le site de l’Assemblée Nationale à partir du lien suivant

http://recherche2.assemblee-nationale.fr/resultats_tribun.jsp

Le texte intégral de ma question écrite au ministre de l’Education

Mme Marietta KARAMANLI attire l’attention de Monsieur le ministre de l’éducation nationale, porte-parole du gouvernement, sur la valorisation de l’éducation à la citoyenneté par l’Etat.
Plus précisément une classe d’une école publique élémentaire du quartier des Sablons au Mans avait fait, dans le cadre du quinzième parlement des enfants, une proposition visant à créer un livret de la citoyenneté pour sensibiliser les enfants et les adultes « à leur rôle de citoyen averti ».
En l’espèce, il s’agit de sensibiliser les citoyens et de développer leur sens civique en rassemblant sous la forme d’un livret les grands textes fondateurs des valeurs de la République (déclaration des droits de l’homme de 1789€¦), et des droits de l’homme (déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, convention internationale des droits de l’enfant€¦), et en expliquant le sens des symboles de la République Française et de l’Union Européenne mis en perspective.
Un tel livret disponible dans toutes les Mairies serait remis à chaque jeune durant sa scolarité et à tous les futurs électeurs.
Sa large diffusion permettrait des échanges et des manifestations de nature à promouvoir les valeurs qui selon les enfants et les enseignants qui les ont aidés « nous font grandir en sagesse et en humanité »
Elle lui demande ce que lui suggère une telle proposition et s’il est prêt en soutenir le principe et le financement dans le cadre de l’affirmation des valeurs de la République et de la citoyenneté.