Marietta KARAMANLI « Donner à la sécurité publique au MANS les moyens nécessaires, par un renforcement des effectifs de la police nationale sur la ville et une amélioration des locaux du commissariat central »

jeudi 1er mai 2008

J’étais déjà intervenue auprès de la Ministre de l’Intérieur pour attirer son attention sur la question des effectifs présents au MANS et sur la réalisation des travaux d’amélioration prévus au commissariat central.

S’agissant des effectifs, j’ai saisi la Ministre pour lui demander un renforcement des effectifs. Voici ce que je lui ai écrit « suite au redéploiement en 2004 des forces de police dans l’agglomération mancelle (extension de l’intervention de la police urbaine aux communes d’ALLONNES et COULAINES jusque là en zone de Gendarmerie), il était prévu l’affectation de 10 fonctionnaires supplémentaires. Entre 2004 et 2008 l’effectif en gardiens et gradés a diminué en fait de 10 et de 1 en personnel administratif. La baisse des moyens effectivement affectés se trouve aggravée par une augmentation sur la période de 4 500 habitants sur la partie de l’agglomération concernée. Au total le besoin serait d’une vingtaine de postes. L’analyse des heures travaillées par type de mission montre que sur un certain nombre d’activités ayant augmenté, les besoins ne sont en l’état pas bien pris en compte : effectifs insuffisants pour les brigades de roulement, renforcement du service de quart jour, groupes « mineurs » (ayant notamment en charge les signalements de maltraitance)€¦je vous serais reconnaissante de bien vouloir m’indiquer quelles mesures vous entendez prendre pour que les moyens en personnel (Equivalents Temps Plein Travailllés) soient suffisants et donc renforcés en tenant compte des priorités données et d’un service fait en nombre suffisant. »

Concernant les travaux, j’ai demandé à la Ministre que la réfection des locaux de garde à vue du commissariat jugée prioritaire dans les travaux d’investissement de la zone Ouest soient réalisés dans les meilleurs délais. Je lui ai indiqué qu’en effet « à ce titre sont prévus une diminution des cellules et une augmentation des surfaces par unité. Sont aussi programmés l’installation de toilettes correctes et d’une douche, la création d’un local pour les entretiens avec les avocats et un pour les visites médicales, un réaménagement des issues. Ces travaux ont fait l’objet d’inscription de crédits pour un appel d’offre et la réalisation d’un marché public€¦Ces aménagements sont nécessaire non seulement pour que les personnes gardées à vue le soient dans des conditions de dignité minimales mais aussi pour que les policiers puissent réaliser leurs missions dans des conditions matérielles décentes".

Ceux -ci devraient commencer prochainement.

J’ai aussi préparé une question écrite, en cours de dépôt, à propos de l’évolution des effectifs de la police et de la gendarmerie au plan national et de la diminution du service rendu aux citoyens qui risque d’être la conséquence des suppressions d’emplois prévus en 2008 (- 1400 emplois) et en 2009-2010 (- 10 000 emplois).