"Un grand merci pour votre confiance " par Marietta KARAMANLI

dimanche 24 juin 2012

Madame, Monsieur,

Vous êtes 27 506 concitoyens de la deuxième circonscription de la Sarthe à m’avoir accordé au 2ème tour de l’élection législative votre confiance soit 64,53 % des suffrages exprimés.
Je souhaite donc , ici, vous remercier sincèrement de votre vote.
Ce résultat est à la fois la reconnaissance d’un travail de fond fourni pendant cinq ans au service de tous et la volonté pour une majorité d’électeurs de tourner la page d’une législature qui a déçu bon nombre de Français.
Je mesure la responsabilité qui m’est à nouveau confiée.
Je serai, comme je l’ai été, à la fois attentive à faire avancer les choses et vigilante au souhait que nombre d’entre vous m’ont exprimé, pendant la campagne, à savoir que les choses ne se dégradent pas pour le plus grand nombre et les plus modestes et que des progrès réels et constants soient réalisés.
Je l’ai dit pendant la campagne les difficultés sont nombreuses.
Le candidat François Hollande a été prudent : il a pris 60 engagements (et tous ont été critiqués par les conservateurs !), certains ont seulement une valeur pour mieux faire fonctionner la société et d’autres ont aussi un coà»t.
Dans la deuxième catégorie, et pour ne prendre que cet exemple, la création de 60 000 postes dans l’éducation nationale aura (selon mes propres calculs) un coà»t de 2,5 milliards d’euros en année pleine (la cinquième année) soit sur cinq ans 7,7 milliards cumulés (si 12 000 postes sont créés chaque année).
Par ailleurs, il y a la nécessité de réduire la dette qui vise à faire que les impôts payés par les Français et notamment les plus modestes ne servent pas à rembourser et donc à payer les plus riches qui ont prêté au travers des marchés financiers et des émissions d’obligations faites l’argent que l’Etat a, et nous tous avons, emprunté.
J’ai qualifié cette situation de redistribution à l’envers (les plus modestes paient les plus riches).
Si la voie est donc étroite, la préoccupation de faire mieux et plus juste qu’avant doit être toujours présente.
Comme je l’ai dit je sais "d’où je viens" et qui m’envoie à l’Assemblée Nationale.
Je défendrai comme je l’ai fait les services publics de proximité et de qualité.
Je serai constructive par mes propositions.
Je serai attentive à vos demandes et à vos projets personnels.
Je vous rendrai compte régulièrement de mon action, de mes initiatives et de mes interventions notamment par une lettre de députée diffusée dans toute la circonscription, par des rencontres sur le terrain et des réunions publiques.
Je l’ai écrit pendant la campagne « Gouverner ce n’est pas seulement décider d’en haut, c’est aussi écouter nos concitoyens, se faire l’écho de leurs préoccupations, parfois contradictoires entre elles, proposer des mesures qui soient plus équitables et mieux acceptées par tous. ».
Je serai fidèle à ces engagements, avec vous et en confiance.
Marietta KARAMANLI

Rappel de mes principaux engagements de campagne

La crise financière et l’endettement des Etats

Je demande que les activités de dépôt et de spéculation des banques soient séparées afin de mieux protéger les déposants et de concentrer l’argent sur les besoins les plus utiles. Je propose que le rôle de la banque centrale européenne qui prête l’argent aux banques à taux faible le fasse directement aux Etats qui économiseraient alors plusieurs milliards ‚¬ d’intérêts !

L’emploi

Je défends pour les salariés, notamment précaires, le droit effectif à la formation, l’aide à la recherche d’emploi avec une garantie de ressources et des droits acquis transférables d’un emploi à l’autre.
Je propose des mesures contre les délocalisations (meilleur suivi des aides publiques, droit des salariés accru sur les savoirs faire et les processus de fabrication des entreprises menacées, labellisation des produits durables fabriqués majoritairement en France€¦)

Les droits à la retraite

En 2010 j’ai voté contre la loi sur les retraites. Je soutiens une réforme pour mieux prendre en compte les carrières longues.
La réforme et les moyens de l’éducation nationale
Je suis intervenue à de nombreuses reprises auprès de l’Education Nationale pour défendre nos écoles, collèges et lycées. Je demande des moyens là où les besoins sont les plus grands. C’est l’avenir de nos enfants !

L’accès aux soins et la qualité en santé

Je propose plusieurs mesures pour l’installation des médecins en zones rurales (réforme de la formation, instauration d’une rémunération pour les missions de santé publique et de permanence de soins).

Le droit au logement

Je propose un encadrement des loyers et la poursuite de réhabilitation des logements dans les quartiers populaires.
La protection des personnes et la justice
Je demande que les forces de police et de gendarmerie soient plus nombreuses et plus disponibles pour les citoyens qui ont droit à la protection.

L’environnement et les énergies

Je me suis prononcée contre les OGM. Je soutiens le développement réel du fret et des énergies renouvelables. Je demande un grand plan d’isolation thermique des logements sociaux.

Une agriculture de qualité et un revenu décent aux exploitants

Je plaide pour un revenu décent aux exploitants agricoles. Je défends des mesures encourageant la production locale et le respect de l’environnement avec des circuits courts entre la production et la consommation.

L’Europe

Je demande qu’une politique de relance et de croissance soit engagée par l’Europe préparant mieux l’avenir de nos pays.