"1er Tour de la Présidentielle 2017 : une situation nouvelle, mon soutien au candidat E. Macron, et mon souhait d’un rassemblement de l’électorat de gauche autour de mesures concrètes pour l’égalité dans notre pays et en Europe"

lundi 24 avril

23 Avril 2017
La situation est nouvelle et une nouvelle fois grave.
C’est la deuxième fois en 15 ans que le candidat socialiste n’est pas qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle. En 2017 le candidat socialiste a été désigné au terme de primaires disputées… mais avec un positionnement qui pouvait le marginaliser entre le vote utile et le vote de protestation…je l’avais noté en mesurant la difficulté qui serait la sienne…
Je voterai pour le camp des démocrates et donc pour Emmanuel Macron en disant qu’il faut que les électeurs de Gauche et les électeurs socialistes soutiennent la démocratie et rejettent l’extrême-droite, son refus de l’Europe et des autres, et ses mesures économiques qui créeraient un choc de pauvreté pour les plus modestes.
Il faut aussi donner envie aux électeurs de Gauche de voter pour le candidat du centre qui a déjà vu une partie de l’électorat socialiste se tourner vers lui pour ne pas avoir à choisir entre la droite extrême et la droite dure.
L’électorat de Gauche qui s’est dispersé entre vote utile, désarroi et protestation doit être remobilisé.
A mon niveau, j’y contribuerai.
A mon niveau, j’entends aussi contribuer à rassembler les socialistes, la gauche, et participer à une reconstruction de la gauche, vecteur de justice contre les inégalités trop fortes dans notre pays comme en Europe.

Marietta KARAMANLI

Hier au bureau de vote au Mans