« 8 Mai, célébrer la fin de la seconde guerre mondiale pour rester fidèle à un combat pour la liberté et le respect des autres », (retour sur les commémorations à FATINES et VOLNAY), par Marietta KARAMANLI

samedi 23 mai 2015

Le 8 mai est un jour férié particulier où l’on célèbre la fin officielle de la seconde guerre mondiale et la capitulation de l’Allemagne nazie en 1945.
Cette guerre laisse derrière elle près de 50 millions de morts militaires et majoritairement civils.
Dans une période qui voit certains proclamer leur haine des autres races et religions, ce triste et épouvantable bilan devrait amener à réfléchir.
Le devoir de mémoire n’est pas qu’une obligation formelle et institutionnelle c’est une obligation de solidarité et de vie nous rattachant à toutes les victimes et aux combattants de la liberté, de notre liberté. Ils sont et restent vivants non pas seulement par la mémoire mais aussi parce que notre engagement à respecter les autres est réel et quelque part perpétue leurs idées et leurs actions.

Cette année plusieurs cérémonies j’ai pu participer à plusieurs cérémonies.
A Fatines et à Volnay, les Maires, les élus, les habitants, les représentants des anciens combattants et les autorités civiles et militaires ont partagé leurs mémoires et engagé toute notre collectivité à rester fidèle aux combats d’hier pour mieux vivre aujourd’hui.
Que tous soient ici soient remerciés.

Quelques photos de cette journée importante hier et aujourd’hui, en compagnie des Maires, élus, habitants et représentants des anciens combattants et autorités civiles et militaires

A FATINES

A VOLNAY