Jérôme CAHUZAC, Président de la commission des finances de l’Assemblée Nationale au Mans à l’invitation de Marietta KARAMANLI "Désendetter la France et rendre l’impôt plus juste, deux priorités liées entre elles"

samedi 18 juin 2011

Jérôme CAHUZAC député socialiste et président de la commission des finances de l’Assemblée Nationale était l’invité des rendez-vous parlementaires de Marietta KARAMANLI ce mardi 14 juin 2011. Partant du constat que notre pays est endetté (la loi du finances pour 2011 prévoit l’augmentation de la dette à hauteur de 90 Mds ‚¬ ; à eux seuls les intérêts à payer équivaudront à 45 Mds ‚¬) et que la dette française est largement une dette détenue par les marchés financiers qui ont déjà fait plier trois Etats en Europe, Jérôme CAHUZAC propose de fixer une limite aux prélèvements (45 % du PIB), de limiter les niches fiscales qui depuis 2002 ont coà»té en plus à l’Etat 30 Mds ‚¬ chaque année, puis de rapprocher les assiettes de l’impôt sur le revenu et de la CSG pour en faire un impôt progressif. Selon lui il est anormal qu’un travailleur à temps partiel gagnant quelques centaines d’euros paie une CSG à 8 % alors que le taux moyen d’impôt effectif d’une des familles les plus riches de France est de 4 %.Depuis 2007 l’orientation de la majorité est de limiter l’impôt des plus riches ; la France s’endettant ce qui était payé par l’impôt est aujourd’hui emprunté ce qui veut dire remboursé avec un taux d’intérêt. Le député propose aussi de diminuer l’impôt pesant sur les PME, créatrices d’emploi en contrepartie de la suppression d’avantages aux grandes entreprises du CAC 40 qui, elles délocalisent l’emploi. Retrouver notre souveraineté nationale et la possibilité de vrais choix de politiques en faveur de l’éducation, de la petite enfance, ou de la santé par le désendettement et l’application d’un impôt progressif c’est-à-dire en fonction des moyens de chacun telles peuvent être définies les propositions défendues ce soir devant une centaine d’auditeurs attentifs.

Marietta KARAMANLI aux côtés de Jérôme CAHUZAC, Député socialiste et Président de la Commission des Finances à l’Assemblée Nationale