Marietta KARAMANLI "L’intervention au Mans de Christiane TAUBIRA à la conférence organisée par le collectif "Unité du Droit" sur "les abolitions des esclavages" a été un moment formidablement intelligent et humain"

vendredi 9 mai 2014

Le 24 avril 2014 avait lieu à l’université du Maine organisée par le Collectif l’Unité du Droit & du laboratoire juridique Themis-Um (ea 4333), la 15ème des Conférences René Levasseur sur une initiative du professeur Touzeil-Divina, Co-directeur du laboratoire Themis-Um. Cette rencontre était consacrée aux abolitions des esclavages.
Il s’agissait aussi de commémorer le sarthois René Levasseur (1747-1834) et le 220ème anniversaire de la motion qu’il proposa en 1794 en vue de l’abolition de l’esclavage.
Cette rencontre est à saluer pour plusieurs raisons.
Les interventions ont mis en perspective le mouvement de fond des progrès d’humanité et celui convergent des droits et du droit.
Par ailleurs cette rencontre a été l’occasion de montrer combien les initiatives prises par le collectif Unité du Droit étaient porteuses de décloisonnement entre juristes, historiens et "faiseurs de lois" et d’interdisciplinarité dans et hors le droit.
Que ses initiateurs et notamment le Professeur TOUZEIL-DIVINAT en soient remerciés.
Enfin cette rencontre placée sous le parrainage de Madame la Garde des Sceaux, ministre de la justice a été marquée par sa venue au Mans.
A titre personnel et comme amie de la garde des Sceaux, j’étais intervenue pour soutenir l’invitation qui lui avait été faite et lui demander de venir et y intervenir€¦ce qui a été chose faite et ce dont je me félicite.
Députée, elle avait été rapporteure de la proposition devenue la loi nº2001-434 du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance des traites et des esclavages comme crime contre l’humanité.
Elle est aussi l’auteure avec le Professeur André CASTALDO , éminent historien du Droit, de « CODES NOIRS » un excellent ouvrage décrit par ses lecteurs comme rendant compte de façon explicite de "règles insupportables" en vigueur pendant des siècles.
Lors de son intervention Christiane TAUBIRA a été remarquable.
Son propos a été axé sur la nécessité pour nos sociétés de mettre au premier plan l’altérité pour accepter les différences et faire vivre l’égalité entre les hommes sans exploitation ni aliénation.
Une leçon de philosophie politique saluée et applaudie par un amphi plein et débout €¦un moment formidablement intelligent et humain.
Que les organisateurs, les intervenants, la Ministre et évidemment les étudiants, les personnes attachées aux droits de l’homme et tous ceux qui ont contribué à cette journée soient, ici, remerciés.
Marietta KARAMANLI

L’arrivée de la Ministre de la Justice, Garde des Sceaux dans l’amphithéâtre de la Faculté de Droit de l’Université du Maine

Marietta KARAMANLI accueillant Christine TAUBIRA

Un moment aussi de mémoire en faveur de l’initiative du manceau René Levasseur