Modifications des horaires des TER en SARTHE et "abandon des usagers"

Marietta KARAMANLI "La mobilisation contre les changements d’horaires du TER entre LE MANS -CONNERRE -LA FERTE BERNARD continue"

jeudi 1er décembre 2011

Le 24 novembre en compagnie des élus notamment des communes de la circonscription notamment de CHAMPAGNE et de CONNERRE, j’ai manifesté contre les changements d’horaires décidés par la SNCF sur la ligne TER entre LE MANS et LA FERTE-BERNARD. En effet des modifications sont prévues ne correspondant pas aux besoins des utilisateurs et occasionnant des temps transport/travail en nette augmentation ainsi que des problèmes de correspondance.
Ainsi le TER n°16753 de 16h44 à CHAMPAGNE sera supprimé, le train n° 862565 au départ du Mans arrivera à LA FERTE-BERNARD à 7h54 (soit 6 minutes avant le début des cours des lycéens de LA FERTE-BERNARD) et partira de LA FERTE-BERNARD à 18h (soit à l’heure de fin des cours des lycéens). Ces deux exemples, ainsi que le projet de fermeture de la gare de CONNERRE-BEILLE le samedi matin, vont à l’encontre du service public de proximité. Ils ne répondent pas à l’objectif d’un service aux usagers adapté et donc qualité. Ces changements s’ils s’appliquent vont contraindre les usagers à prendre leur voiture, s’ils en ont une, et à trouver, par leurs propres moyens, des solutions personnelles, coà»teuses en temps et en argent pour eux et en "pollution" pour tous.
Cette manifestation fait suite à mes demandes au Président de la SNCF, et au Préfet de la Sarthe, représentant de l’Etat dans le département pour trouver des solutions. J’ai suggéré que des trains puissent partir de CONNERRE dans les deux sens pour répondre pour partie aux besoins. En attendant des réponses, je reste, avec les élus, les représentants des usagers (AVUC, association de défense des voyageurs usagers des chemins de fer) et les représentants des entreprises, mobilisée sur le sujet.

Marietta KARAMANLI à la gare de CHAMPAGNE à la rencontre des usagers en compagnie de représentants des entreprises, de l’AVUC ( association de défense des voyageurs usagers des chemins de fer) , des élus des communes et du représentant du Conseil Régional Olivier BIENCOURT

A CONNERRE avec les élus à la rencontre des usagers, ici en compagnie de Christophe CHAUDUN, maire de CONNERRE et conseiller général du canton de MONTFORT LE GESNOIS et du député de la cinquième circonscription de la SARTHE