Marietta Karamanli invite Jean Glavany

Un débat centré sur la laïcité avec Jean Glavany

mardi 29 novembre 2016

mercredi 26 octobre 2016

Depuis quelques temps, la laïcité est au cœur du débat politique et sera, sûrement, un des enjeux de la future élection présidentielle.

Jean Glavany


Jean Glavany
Ancien Ministre, Député des Hautes-Pyrénées

Jean Glavany, directeur de campagne de François Mitterrand, ministre puis député a toujours été le monsieur laïcité du PS.

Entré au PS en 1973, sa carrière politique débute réellement à Issy-les-Moulineaux en 1979 lorsque François Mitterrand vient le soutenir aux élections cantonales. Le Premier secrétaire du Parti socialiste décide alors de faire de lui un de ses plus proches collaborateurs. Il est son chef de cabinet lorsque celui-ci accède à la présidence et le restera tout le premier septennat.

De 1993 à 1998 puis de 2002 à 2012, Jean Glavany est député de la 3e circonscription des Hautes-Pyrénées. En 1998, il entre au gouvernement Jospin comme ministre de l’Agriculture et de la pêche. Après la défaite de Lionel Jospin à l’élection présidentielle d’avril 2002 (dont il est le directeur de campagne), il redevient député lors des législatives qui suivent.

Élu local, il siège un an (1992-1993) au conseil régional de Midi-Pyrénées. Élu également en 1992 au conseil général des Hautes-Pyrénées, il en assurera la vice-présidence pendant 10 ans.

Il anime au parlement les assises de la laïcité. Lors des dernières assises Bruno Leroux tenait ce propos liminaire :

"Pour nous parlementaires socialistes et républicains, la laïcité est une valeur fondatrice de notre identité républicaine mais également fondatrice de notre identité socialiste.
Pour autant bien sûr, la gauche n’a pas le monopole de la laïcité, mais elle en a une conception exigeante qui lui est propre et qui nous demande collectivement un travail d’affirmation politique.
L’autre raison qui nous conduit à débattre régulièrement de l’actualité de la laïcité, c’est la nécessité dans laquelle nous sommes d’exercer un devoir constant de vigilance sur ces questions." Bruno Leroux IVème assises de la laïcité