Marietta KARAMANLI appelle l’attention de la Commissaire aux Droits de l’Homme du Conseil de l’Europe sur la défense de la liberté d’informer

 

Lors d’un débat sur le rapport de la commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe le 2& avril 2021, j’ai interrogé la commissaire sur les actes d’intimidation et de représailles, la censure et l’engagement d’actions injustes sous des prétextes spécieux qui fragilisaient les journalistes et restreignaient la libre circulation d’informations pluralistes.

J’ai souhaité des mesures de nature à appeler l’attention de l’opinion publique sur ces manquements, des réponses pratiques, notamment par l’échange sur la façon de défendre la liberté d’informer.

Retrouvez mon intervention sur le site de l’APCE

Retrouvez la vidéo de mon intervention sur le site de l’APCE