Marietta KARAMANLI

Députée de la SARTHE, 2ème circonscription, "Avec vous et pour vous"

« Retrouvez le bilan de l’année politique 2017 fait par Marietta KARAMANLI au micro de France Bleu Maine (émission du 4 janvier 2018) »

vendredi 12 janvier 2018

A été diffusé le  janvier sur Radio France Bleu Maine l’entretien de sa Rédaction  avec Marietta KARAMANLI sur l’année politique 2017; cet entretien avait été enregistré fin décembre 2017.

https://www.francebleu.fr/emissions/l-invite-de-la-redaction/maine/l-invite-de-la-redaction-91

Voici les principaux thèmes développés par Marietta KARAMANLI

Année 2017

En France une année d’élection

Au plan national c’est l’élection d’un nouveau Président de la République de centre droit et contre la candidate d’extrême droite (on a tendance à l’oublier) avec une recomposition des forces politiques, le ralliement d’élus de gauche et de droite autour de cette victoire.

C’est une sévère défaite du Parti socialiste. Une fois les pierres mises en bas, il y a et arrive le temps de la reconstruction.

A la suite le nouveau Président a mis en œuvre une partie de ses engagements.

La plupart des résultats positifs acquis l’ont été jusqu’ici sur des mesures prises sous l’ancienne mandature : je pense notamment

-à l’ amélioration sur le front de l’emploi (en septembre c’était le onzième trimestre consécutif où la France  enregistrait des créations nettes d’emplois salariés)

ou

à la construction de logements sociaux en nombre.

S’agissant de l’Europe, peu a été obtenu jusqu’ici ?

Elections dans notre département et au Mans, je pense évidemment aussi aux élections législatives en Sarthe ou le PS a vu deux député-e-s élu-e-s avec une belle parité dans un contexte difficile.

Je suis aussi mobilisée sur la défense de nos territoires.

En Europe une année d’interrogations

Brexit.

Victoire en Espagne des séparatistes de Catalogne.

Forte présence de l’extrême droite en Allemagne et difficulté à faire un bloc majoritaire pour Angela Merkel dans un des grands pays censés représenter la modération et l’esprit européen.

Coalition de la droite et de l’extrême droite en Autriche.

A l’évidence l’Europe a besoin d’un sursaut et surtout de nouvelles politiques publiques qui renouent avec la prospérité et l’avenir !

Dans le monde, une année de tensions

Dans un monde incertain, les figures de ceux qui disent fort et beaucoup rassurent parfois…cela n’équivaut pas à la stabilité au plan international.

Aux Etats-Unis, TRUMP, en Russie, POUTINE, avec eux les peurs sont exportées et la stabilité y perd.

Il faut compter aussi sur les actes de terrorisme commis sur notre territoire, heureusement rares mais pour lesquels la vigilance est de mise…et la solidarité avec les victimes restée permanente.

De plus la dégradation du climat et le creusement des inégalités ont continué.

Trois voies d’amélioration prioritaires

En France, plus de décisions fondées sur la délibération et la collégialité pour améliorer notre démocratie et lutter contre les fractures Françaises…je ne sais si la présidence « royale » le permettra.

En Europe, plus de politiques publiques européennes fondées sur l’intérêt général et moins sur la concurrence la plus rude.

Dans le Monde, changer la globalisation en prenant mieux en compte les besoins primaires de larges populations : logement, santé et éducation pour mieux assurer le développement plutôt qu’en se contentant de donner priorité au seul commerce !