Marietta KARAMANLI

Députée de la SARTHE, 2ème circonscription, "Avec vous et pour vous"

« « Vœux de Marietta KARAMANLI : près de 1 000 personnes rassemblées au MANS et à SOULITRE pour des vœux de proximité et de convivialité »»

dimanche 4 février 2018

 

Après avoir été présente (Ardenay, Arnage, Champagné, Changé, Connerré, Fatines, Le Mans Nuillé-le-Jalais, Parigné l’Evêque, Saint Michel de Chavaignes, Sargé-Lès-Le Mans, Tresson, Volnay) ou avoir été représentée (Bouloire, Challes, Coudrecieux, Maisoncelles, Thorigné sur Dué, Torcé, Yvré l’Evêque, Ruaudin, Soulitré, Surfonds) par mes collaborateurs -collaboratrices et Christophe CHAUDUN, Maire de Connerré et Conseiller Départemental aux vœux des nombreuses communes de la circonscription (31 communes où je n’ai pas pu me rendre, cette année, dans toutes compte tenu d’autres obligation en Sarthe ou sur Paris) et à ceux des associations et institutions diverses, j’ai moi-même présenté mes vœux aux élus, responsables associatifs, de clubs et à de nombreux citoyens actifs ou simples gens m’ayant sollicitée.

Au Mans le 21 janvier et le 28 janvier à Soulitré, ce sont respectivement entre 650  et 700 personnes et plus de 250 qui sont venues me rencontrer et à qui j’ai pu souhaiter mes meilleurs vœux 2018.

J’ai insisté sur ma motivation à représenter toute la circonscription, dans sa diversité, sur les projets et dossiers des communes et de l’aménagement du territoire, la promotion et le développement des services utiles à nos concitoyens et pour lesquels je me suis engagée :

amélioration des dessertes locales par le TGV, les trains intercités, et le TER ; la lutte contre les nuisances…le 30 janvier prochain j’interrogerai le Ministre de la transition écologique sur la compensation des nuisances subies au long de la voie LGV ; 3 La réalisation de l’échangeur de CONNERRE ;  Le droit à la communication  à proximité: la Poste, la couverture Internet ; la promotion de l’éducation, y compris l’enseignement supérieur ;  La protection de la santé et de l’accès aux soins ; ne serait-ce que la semaine passée, j’ai rencontré médecins et responsables pour accompagner leurs projets et défendre des moyens au plan départemental pour la venue de médecins ici ; L’accompagnement vers l’emploi et la formation pour ceux qui ont tant de mal à y accéder ;  le logement décent, abordable et confortable ; j’ai défendu bec et ongles les APL et les crédits pour le logement.

Pour la petite (et Grande) histoire, j’ai pris comme point de comparaison pour la nature de l’engagement, celle du Roi Arthur. Dans le Roman qui narre sa vie, la hiérarchie des pouvoirs est fondée sur la capacité… Les chevaliers sont égaux, ils ont des droits et peuvent même se faire plaisir…mais cela reste dans la cadre de règles ! Surtout Ils sont fidèles (je dirais presque à leur ville et à leur département) et restent leur vie durant au service des plus fragiles…

J’ai conclu en rappelant que « J’entends très modestement vous servir avec fidélité et capacité pour faire mieux faire ensemble. »

Marietta KARAMANLI

Le texte ayant servi de base à mon intervention lors des deux cérémonies de voeux

Monsieur le Maire,

Madame, Monsieur les Conseillers départementaux,

Mesdames et Messieurs les Elus

Mesdames et Messieurs les Responsables associatifs et citoyens

Cher-e-s Ami-e-s,

Jules César et les 365 jours

C’est grâce à Jules César (en 46 avant Jésus Christ, hé oui) que chaque nouvelle année dure 365 jours puisque c’est à la suite d’une de ses décisions prise comme « Pontifex maximus », ou grand prêtre et plus haute autorité de la religion romaine, que notre année fut divisée ainsi.

A la suite plusieurs siècles après, le pape Grégoire XIII fixa des années bissextiles de façon à compenser le décalage pris tous les 134 ans avec l’année astronomique.

Si je cite ces souverains c’est que leur démarche pragmatique était, malgré leur rôle religieux, fondé sur une démarche rationnelle et, dans le cas cité, fondée sur l’observation et le caractère prévisible des évènements astronomiques.

20 siècles plus tard notre vie sociale, économique et politique n’est toujours guère prévisible…

C’est d’ailleurs le propre des vœux de souhaiter que les évènements, les actions, et les sentiments soient positifs et « s’alignent » favorablement pour chacun d’entre nous.

Cet « alignement des planètes », comme on dit, je vous le souhaite tant au plan de la santé que de la prospérité, pour vous et tous ceux qui vous sont chers.

Retrouver le chemin de la prospérité

Le mot prospérité désigne le bien-être, l’essor et le développement économiques…c’est un mot finalement peu utilisé aujourd’hui…

On évoque la croissance, l’emploi, les ajustements, on se satisfait que nous ne régressions pas…en somme, beaucoup se passe comme si le fait ne pas perdre était déjà le bonheur.

Certes, il n’y a pas d’effondrement global mais plutôt comme un effritement continu de ce qui ce qui fait la reconnaissance des personnes, la cohésion des territoires et la solidarité des groupes, y compris au plan d’une nation.

2017 a été une année d’élections tant au plan national que dans d’autres grands pays, mais aussi d’interrogations et de tensions, ici et ailleurs dans le monde.

J’ai été réélue avec une large mobilisation des électeurs, de ceux qu’on pourrait dire « invisibles » au sens d’oubliés qui m’ont fait confiance car je les avais confiance en soutenant leurs projets, en les rencontrant régulièrement.

J’ai vu combien nos concitoyens avaient une représentation très différente du monde tant leur vécu était fragmenté, parfois opposé et souvent différent ce qui est décrit par quelques-uns.

Nous avons su vous, les, convaincre que notre travail avait été et serait porté par notre volonté d’améliorer le quotidien et de faire évoluer les esprits pour plus de justice.

Vos dossiers : le logement abordable et plus confortable ; les transports proches et fréquents ; l’école de qualité ; l’accès aux soins adaptés sont mes préoccupations de tous les jours.

Je continue de les défendre.

Depuis juin dernier j’ai encore défendu:

1 L’amélioration des dessertes locales par le TGV, les trains intercités, et le TER,

2 La lutte contre les nuisances…le 30 janvier prochain j’interrogerai le Ministre de la transition écologique sur la compensation des nuisances subies au long de la voie LGV

3 La réalisation de l’échangeur de CONNERRE,

4 Le droit à la communication  à proximité: la Poste, la couverture Internet,

5 La promotion de l’éducation, y compris l’enseignement supérieur,

6 La protection de la santé et de l’accès aux soins ; ne serait-ce que la semaine passée, j’ai rencontré médecins et responsables pour accompagner leurs projets et défendre des moyens au plan départemental pour la venue de médecins ici,

7 L’accompagnement vers l’emploi et la formation pour ceux qui ont tant de mal à y accéder,

8 le logement décent, abordable et confortable ; j’ai défendu bec et ongles les APL et les crédits pour le logement…

Bref je continue ce que je dois faire pour vous et avec vous!

Je plaide aussi pour des politiques économiques qui ne creusent pas les inégalités et redonnent des emplois décents en nombre à tous ceux qui s’inquiètent de leur avenir au travail.

A ce titre, la réflexion sur la participation des salariés et de leurs organisations aux grandes décisions de l’entreprise doit être relancée. La reconnaissance de sociétés ou collectifs de travail, à l’identique des sociétés de capitaux, qui auraient des droits et négocieraient au sein des entreprises le partage de la valeur ajoutée, doit être discutée.

Une proposition de loi que j’ai co-signée  a été débattue la semaine prochaine. Et le 06 février j’organiserai une réunion publique sur ce thème

A côté du contrat de travail doit être développé un parcours professionnel solidaire pour tous au sein de branches ou de groupements d’entreprises et être assuré quelques soient les positions ou les aléas de la carrière (emploi, formation, ou chômage) des revenus et une qualification renouvelée.

Enfin parallèlement, la politique de lutte contre les inégalités ne doit pas être limitée à la redistribution, dans un second temps, de la richesse déjà produite. Il faut clairement agir pour donner à tous les mêmes chances de réussite scolaire et de formation et lutter en amont contre la fragilisation sociale.

Mon engagement du côté du Roi…Arthur

En ce début d’année je voudrais vous dire quelques mots de mon engagement politique.

Pour cela je vais commencer par vous parler de séries TV…Les jeunes et les moins jeunes aiment les séries télévisées.

Une des plus célèbres et les plus regardées est « Games of  Thrones »…

C’est une série qui parle du Moyen-Age et évoque des batailles entre rois et reines, des trahisons, des mensonges, des malédictions, des dynasties et leur part d’ombre.

Personnellement je trouve qu’il y a dans cette série un peu trop de morts violentes…plusieurs milliers depuis la création de la série !

L’explication pour moi en est simple : ces personnages sont hors du commun, aussi ils ont des morts hors du commun

Certains diront que cela ressemble au monde politique et à la société tout court mais en fait en parlant de force brute, ces séries évoquent la crise d’un monde passé plutôt qu’un monde nouveau.

Vous allez vous dire que vient faire cette histoire…dans l’engagement de Marietta KARAMANLI.

Je vais vous le dire en quelques mots

Je suis comme cet abbé qui paraît-il réveilla il y 700 ans ses moines endormis pendant son prêche avec ces quelques mots : « Il y eut jadis un roi nommé Arthur…», un roi sage et courageux.

He bien oui le Moyen Age c’est aussi des histoires qui racontent une morale trop peu connue où « gouverner c’est servir » et  où se fait jour l’idée d’ « un gouvernement d’humilité dirigeant »!

C’est une des versions de la légende du Roi d’Arthur…

Dans ce Roman la hiérarchie des pouvoirs est fondée sur la capacité…

Les chevaliers sont égaux, ils ont des droits et peuvent même se faire plaisir…mais cela reste dans la cadre de règles !

Ils sont fidèles (je dirais presque à leur ville et à leur département) et restent leur vie durant au service des plus fragiles…

He bien dans cette comparaison qui donne à voir d’un côté une crise sans fins émaillée de violences symboliques et réelles et d’un autre la recherche d’un mieux, « la quête Graal », avec des êtres humains faillibles mais bons, mon choix est fait.

J’entends très modestement vous servir avec fidélité et capacité pour faire mieux faire ensemble.

J’ai commencé par un Empereur réel et j’ai fini par un Roi de Légende.

Merci de votre attention et bonne galette des Rois !

 

Quelques photos

AU MANS

Marietta KARAMANLI et les élus nombreux, présents

Les participants au spectacle : troupe et artistes

Les participants, responsables et citoyens, un moment convivial d’échanges

 

A SOULITRE

En compagnie du Maire et d’élu-e-s du secteur

 

Un public varié venant des communes proches et moins proches pour un moment agréable