Marietta KARAMANLI « Entendre nos concitoyens qui demandent des services publics proches, efficaces et refusent la désertification et l’inégalité administratives des territoires »

0 0
Read Time:3 Minute, 3 Second

Aujourd’hui 28 mai 2019, je suis intervenue en séance publique à l’Assemblée Nationale lors des questions d’actualité ; j’ai demandé au Gouvernement des mesures concrètes pour les services publics de proximité.

Alors même que de nombreux français ont fait part de leurs inquiétudes lors du scrutin des élections européennes face à une forme de désertification des territoires, d’effritement continu et réel des services publics et de la mise en cause de la fonction publique en ce qu’elle sert l’intérêt général par sa présence continue et sa qualification au plus près des besoins : écoles ; impôts ; police ; transports, je demande des mesures réelles et concrètes.

Le projet de loi de transformation de la fonction publique va rendre opaque la gestion et l’affectation des agents, substituer aux postes sur le territoire des contrats à durée déterminée sur des projets ; il refuse aussi toute mesure limitative des allers et retours entre la haute fonction publique et les grandes entreprises privées. Il va donc affaiblir les services publics.

C’est la raison qui me conduit à défendre une autre réforme innovant en matière de concours, renforçant la formation des agents et rapprochant et facilitant les échanges entre les fonctions publiques de l’Etat, des collectivités territoriales et des hôpitaux.

Je continue à défendre un service public qui s’adapte pas et a refusé désertification et l’inégalité administratives des territoires!

Marietta KARAMANLI

Mon intervention en vidéo sur le site de l’Assemblée Nationale

 

Le texte ayant servi de base à mon intervention.

Ma question s’adresse à Monsieur le ministre des comptes publics et de l’action publique.

Les résultats des élections européennes nous envoient un message fort, nourri non seulement de craintes pour demain mais aussi de constats faits aujourd’hui.

Fermeture du service des impôts ou du bureau de police de quartier, remplacements toujours incertains d’enseignants absents, épuisements et démotivation des équipes de soins, regroupement de services publics dans une commune nécessitant de prendre le bus ou le train dans une gare où il n’y a plus que des automates, …

En France les services publics sont pourtant essentiels à notre vie collective.

Dans de nombreux territoires, ils disparaissent, touchant particulièrement les populations les plus fragiles ou éloignées.

Aujourd’hui les organisations syndicales manifestent devant l’Assemblée Nationale contre le projet de loi de transformation de la fonction publique.

Avec ce projet, le Gouvernement entend réduire le nombre d’agents publics de 120 000, hors de toute évaluation de l’effet que cela aura sur les usagers et les services.

Le texte repose sur le postulat que la fonction publique coûte cher, et qu’il convient de recruter des contractuels moins chers.

Plusieurs dispositions sont très critiquables :

             la suppression des commissions administratives paritaires diminue le caractère contradictoire des décisions prises à l’égard des agents ;

             l’institution de CDD de projet sans limite par rapport aux emplois permanents va générer la précarisation…avec moins de garanties quant aux compétences ;

             par ailleurs en matière de déontologie aucune disposition ne fixe de délais impératifs pour limiter les allers et retours entre la haute fonction publique et les grandes entreprises privées.

Une autre réforme était possible en réinventant les concours, en renforçant la formation continue des agents, en rapprochant les trois fonctions publiques.

Ma question est simple alors que nos concitoyens ont exprimé leur crainte de l’abandon de l’endroit où ils vivent et de dépenses croissantes qu’ils supportent pour accéder aux services (abonnement internet, déplacements…) entendez-vous agir sur le fond non par des déclarations mais par des mesures concrètes concrétisant la présence et la compétence des agents publics à proximité de nos concitoyens !

 

About Post Author

Marietta

Députée, Conseillère municipale du Mans, Conseillère communautaire Le Mans Métropole
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%