« Contre le COVID , la mobilisation de 220 couturières pour faire des surblouses, calots et masques, la force de la société « civile » pour faire face aux besoins des soignants et les protéger » par Marietta KARAMANLI

0 0
Read Time:2 Minute, 24 Second

 

Depuis le mois de mars jusqu’à ce jour j’ai participé activement au réseau solidaire visant à confectionner des surblouses pour les soignants Sarthois.

Ayant pu mettre en contact un pharmacien manceau et un distillateur d’alcool pour la fabrication de gel hydroalcoolique qui manquait tant début mars et encore en avril, https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/le-mans-du-gel-hydroalcoolique-pas-comme-les-autres-sorti-de-la-distillerie-6b751f70-6f43-11ea-84e9-98a4b6200dcc

j’ai été sollicitée pour savoir comment fournir des surblouses qui manquaient tant aux soignants tant à l’hôpital que dans les établissements ou cabinets médicaux ou dentaires.

Les acteurs mobilisés sont nombreux . Parmi eux figure l’association Adgesti, gestionnaire d’établissements et services sociaux et médico-sociaux, présente depuis le lancement.

Ce sont 220 couturières sur 62 communes du département qui ont participa bénévolement à la confection de surblouses, mais aussi de calots et de masques.

Mi-mai 430 surblouses jetables avaient été livrées au Centre hospitalier du Mans (CHM) ainsi que 440 surblouses en coton lavables (370 au CHM et 70 à des praticiens libéraux).

Des établissements d’hébergement de personnes âgées dépendantes et leurs personnels ont pu aussi bénéficier de ces dispositifs protecteurs contre la transmission du COVID.

Ce sont aussi de nombreuses personnes qui ont donné du tissu des draps et autres tissus pour « alimenter » la chaîne.

Mélina ELSHOUD conseillère départementale a participé activement à la logistique nécessaire en mettant en contact  et en livrant.

Que toutes et tous soient remerciés ! C’est une preuve que face à l’épidémie, à la maladie, aux côtés de soignants mobilisés pour le soins aux patients ou aux plus fragiles, la société « civile » sait prendre des initiatives et répondre souvent plus vite que l’Etat, les pouvoirs publics ou les seules entreprises. Le nombre, la diversité, la réactivité de chacune et chacun sont des atouts dont nous devons avoir bien conscience pour maintenant et demain.

La presse en a rendu compte à plusieurs reprises dans la presse locale, merci à elle d’en avoir parlé permettant l’agrandissement du réseau.

Vous pouvez consulter les articles parus sur le sujet

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-mans-72000/le-mans-des-centaines-de-petites-mains-mobilisees-pour-les-surblouses-f564cb64-8243-11ea-83ad-b0208e6679f8

https://www.francebleu.fr/infos/societe/coronavirus-400-couturieres-a-la-rescousse-pour-fournir-des-sur-blouses-a-l-hopital-du-mans-1586971457

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/aigne-72650/a-la-recherche-de-draps-et-de-tissus-pour-confectionner-des-blouses-4d3bc7db-eb8e-471c-950f-044a692b2247

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/sarge-les-le-mans-72190/sarge-les-le-mans-les-couturieres-confectionnent-des-surblouses-6823972

 

Quelques photos

Essai d’une surblouse

Une couturière bénévole

Mélina Elshoud active tout au long de la mobilisation « Surblouses »

About Post Author

Marietta

Députée, Conseillère municipale du Mans, Conseillère communautaire Le Mans Métropole
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%